Les produits maison : un délicieux sentiment d'autarcie

Un jardin potager
Ce jardin a produit une abondante récolte de légumes. Une fois ramassés, ils seront préparés pour être gardés au cellier, pour être congelés ou mis en conserve, ou bien pour être consommés immédiatement. Celui qui désire réaliser des économies doit entreprendre son jardin potager.
L'histoire du potager remonte aux plus anciens temps. L'homme a d'abord vécu de cueillette, puis a sélectionné certaines « mauvaises herbes » pour en favoriser le développement dans un enclos protégé, qui est devenu peu à peu le potager. Avec l'introduction de nouveaux légumes à la suite de conquêtes (croisades, découverte du Nouveau Monde, prospection de la Chine...), la gamme des produits s'est considérablement étendue.
Avec l'évolution des usages, on ne compte plus sur le seul jardin pour nourrir la famille, et l'après-guerre a même vu une tendance à délaisser les cultures de consommation en faveur du décor et de l'esthétique du jardin d'agrément. Cependant, le retour au jardin potager est devenu à la mode depuis plusieurs années, à tel point que 60% des salades consommées proviennent d'un jardin de particulier.
Le potager n'est plus un besoin vital, bien qu'il fournisse des avantages sur le plan économique, mais il procure le sentiment de création, d'indépendance bien comprise et de rapprochement avec la nature grâce au travail du sol, même si celui-ci est parfois un peu fatigant.
Il est facile d'établir la liste des avantages qu'offre un potager. Les légumes parviendront sur votre table dans un état de fraîcheur parfaite. Ils auront certainement meilleur goût que les produits qui ont traîné plusieurs jours sur les étagères d'une épicerie — sans oublier leur grande valeur nutritive. De plus, vous ferez des économies substantielles. Les experts s'accordent à dire que l'investissement de base et le travail accompli sont récompensés par un rapport dix fois supérieur à la mise.
Mais, en plus de ces considérations pratiques, on peut trouver d'autres avantages : le plaisir de travailler le sol, de surveiller le développement et la progression des semis et de savoir que votre nourriture et celle de votre famille sont le résultat de votre propre effort. C'est souvent cette motivation, plus que le seul intérêt économique, qui incite et soutient ce nouvel engouement pour la culture potagère à la maison.